L’informel ou l’émergence d’un nouveau paradigme socioéconomique

L’informel ou l’émergence d’un nouveau paradigme socioéconomique au Sénégal, in Gheorghiu M.D, Gruson P., Rocha D (eds), Parcours d’une sociologue, figures d’un engagement. De la sociologie des élites à la transmission des savoirs, Editura Universitàtii Alexandru Ioan Cusa, Iasi (Roumanie), 2010, pp. 162-180

 

Après la « domestication » des systèmes administratifs et économiques des Etats centraux de pays notamment en voie de développement, certaines prémisses font penser que des organisations, des comportements émergents, etc. dérivés de principes fondateurs du secteur dit de l’informel sont en voie de constituer des références, ou en tout cas des alternatives possibles et rentables, échappant pour l’instant au contrôle des experts transnationaux. Autrement dit, l’informel serait comme un dernier rempart, une des dernières ‘citadelles de la résistance’ à l’homogénéisation ; encore que ses ramifications, ses réseaux de coaction le laissent apparaître sous plusieurs aspects comme un pont entre le local et l’international.

Au demeurant, le questionnement central du texte reste de savoir si une nouvelle élite sénégalaise (après celles formées durant la période coloniale et durant les premières années d’indépendance),  peut être ou est en voie d’émerger dans le contexte de la globalisation pour se positionner comme ‘numéro un de demain’. A partir de l’analyse de trajectoires socioprofessionnelles de quelques figures marquantes du secteur de l’informel au Sénégal, il s’est agi d’apprécier la rationalité au fondement des investissements et postures de ces managers de l’informel. Ladite ‘rationalité circulaire’ tirerait sa force, son efficacité du fait qu’au lieu de se déplacer sur un axe linéaire allant d’une « logique tributaire » à une « logique marchande », les acteurs de l’informel, en l’occurrence les managers pris comme exemple, sont en rotation circulaire (moment d’un couple de forces). En clair, ils actualisent simultanément deux logiques, opèrent par «petites touches ou retouches », recherchent constamment des «compromis pragmatiques».

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search