Opérateurs en alphabétisation

Les attentes des opérateurs en Alphabétisation et de leurs partenaires, Coordination nationale des Opérateurs en alphabétisation du Sénégal (CNOAS), juillet 2000

 

Cinq après les Assises de Thiès, malgré un contexte qui a sensiblement évolué avec la mise en œuvre de la Régionalisation, l’adoption du 9e Plan de Développement Economique et social, l’élaboration du PDEF sans compter le rôle incontournable que les ONG, GIE, Organisation communautaires de base, la Société civile sont appelés à jouer dorénavant dans les politiques et programmes de développement, les objectifs et missions assignés à la CNOAS demeurent pour l’essentiel toujours d’actualité.

 

Il apparaît aussi une forte modification de la composition du « corps des opérateurs ». Celui-ci inclut maintenant beaucoup de GIE, d’Associations et Regroupements qui sont des « émergents » dont l’objectif initial n’était pas toujours l’alphabétisation et qui de ce fait présentent des faiblesses certaines. Ils gagneraient donc à être mieux encadrés pour ne pas faillir à leurs missions dans le domaine de l’alphabétisation. Une telle démarche contribueraient à mieux exploiter, valoriser toutes les potentialités, opportunités qui s’offrent aux opérateurs en général, à leur organisation en particulier. Ce qui induirait du coup un nécessaire plus grand professionnalisme dans le secteur. Car il demeure pour la CNOAS et ses membres notamment, une exigence incontournable : allier les exigences d’un marché de l’alphabétisation aux nécessités d’un service public (accès à l’éducation et la formation).

 

C’est pourquoi, à moins terme, la CNOAS devrait se positionner dans l’espace de l’éducation non formelle comme le Conseil National de Concertation des Ruraux dans le monde rural. Pour ce faire, et sans anticiper sur les conclusions de la mission sur l’audit organisationnel de la CNOAS, celle-ci devrait promouvoir une logique de concertation pour revaloriser son image. En d’autres termes, il s’agira de retrouver la mobilisation et l’enthousiasme de 1995 (Assises de Thiès) afin d’obtenir des opérateurs un consensus minimal, masse critique indispensable pour franchir certains seuils des changements envisagés.

 

En outre, il importe d’exploiter toutes les potentialités, en particulier l’implantation nationale de la CNOAS. Sous ce rapport, une  prise en charge efficiente des attentes des opérateurs permettrait d’utiliser au mieux la « présence » de la CNOAS à tous les niveaux (national, régional, local) en vue d’une optimisation des ressources existantes. La fonction de coordination et de pilotage du niveau national s’en trouverait aussi renforcée.

 

De l’instance nationale, les opérateurs attendent qu’elle assume pleinement son rôle d’impulsion et de pilotage. C’est à ce niveau que l’action de la CNOAS doit rejoindre d’autres problématiques comme celles du PDEF et du 9° Plan. C’est là également où devraient se réaliser des interactions et des ajustements avec les différents partenaires techniques et financiers (bailleurs de fonds, autres Départements ministériels, O.N.G., etc.) ainsi qu’une harmonisation des objectifs et des calendriers. Quant à l’Instance régionale (CROA), elle doit être au cœur de la stratégie de redéploiement de la CNOAS. C’est là que doit se gagner « la bataille de la visibilité » pour différentes raisons. Tout d’abord, elle s’inscrit déjà dans la politique de régionalisation. C’est à ce niveau aussi que peuvent s’exercer certaines initiatives d’explication sur le Faire- Faire. Le Programme Régional de Développement de l’Education (PRDE) en offre l’opportunité. Enfin, l’instance locale (CDOA) apparaît comme le meilleur niveau d’écoute, de recueil des informations, des propositions auprès des acteurs à la base. C’est également à ce niveau où les attentes, les adhésions et les résistances, aussi bien des opérateurs que des bénéficiaires, sont exprimées avec force.

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.